tomsen

(01/11) Le nouveau bureau du Club FF Kent

Chers tous,

lors de l'Assemblée Générale Ordinaire du 15 octobre dernier Jean-Jacques Vaissière nous a fait part de son désir de prendre un peu de recul et de quitter son poste de Président . J'ai accepté de lui succéder à condition qu'il garde un rôle dans le bureau de l'association et qu'il m'aide dans ma nouvelle tâche. On a voté et me voilà donc Président du Club Formule Ford Kent. 

Joignez-vous à moi pour remercier Jean-Jacques du fond du coeur pour le travail accompli depuis la fondation du Club et du Trophée. C'est grâce à sa vision et à son travail que nous pouvons courir avec nos Formule Ford de tous âges et c'est grâce aux valeurs qu'il a défendues que nous pouvons le faire dans des conditions et une ambiance aussi agréables. Pour beaucoup d'entre nous (c'est mon cas) "course automobile" rime avec "Trophée Formule Ford Kent", et c'est à Jean-Jacques et tous ceux et celles qui l'ont secondé au cours de toutes ces années que nous le devons. 

Pour ce qui me concerne, succéder à Jean-Jacques et prendre la responsabilité de notre communauté est un honneur. Cet honneur et cette mission, je ne les ai pas recherchés mais je les accepte avec joie et émotion. Il me faut à présent me montrer digne de votre confiance. 

Je suis convaincu que tout procède de nos valeurs: loyauté, simplicité, camaraderie, entraide et ...compétition. Elles ne sont ni banales ni acquises et je m'engage à toujours les avoir à l'esprit dans mes actions et de créer les conditions pour qu'elles prospèrent.

Concrètement ma tâche consiste à garantir l'avenir de l'association et du Trophée. En 2017 Le Trophée FF Kent fera encore partie de l'Historic Tour et, dans ces conditions, nous avons besoin de grilles de départ plus fournies qu'en 2016. L'équation à résoudre (attractivité d'un tracé, éloignement, coût et date) est difficile et je compte sur le réalisme, la confiance et la fidélité de tous.

Outre mon nouveau rôle, je continuerai d'assurer les missions dont j'étais chargé jusqu'alors. Heureusement, Jean-Jacques sera à mes côtés et me fera bénéficier de sa clairvoyance et de son expérience et il sera présent lors de certaines épreuves de la saison prochaine. Le fidèle Georges Tomsen continuera dans son rôle de trésorier qu'il assume depuis un an. 

Notre prochain rendez-vous est le salon Epoqu'auto du 4 au 6 novembre à Lyon où nous aurons un stand avec trois voitures exposées. Venez-y nombreux, pour nous dire bonjour mais surtout pour témoigner auprès des visiteurs de votre plaisir de rouler dans le Trophée FF Kent. Qui sait, nous arriverons peut-être à faire sortir quelques autos des garages et quelques combinaisons des placards ? 

Merci à vous tous qui m'avez accordé votre confiance mais attention, votre rôle n'est pas terminé: il va falloir m'aider car je compte bien continuer à piloter !

Michel Kozyreff

(11/06) Nos ambassadeurs à Croix.

Ce dernier week-end 9 pilotes du Trophée Formule Ford Kent se sont retrouvés à Croix pour les trois courses de Formule Ford du Grand Prix du Pas de Calais à Croix en Ternois: Thierry Boissière (Rondeau M385), Philippe Boscher (VD RF 85), Pierre Buret (Hawke DL15), Philippe Le Nech (VD RF90), François Mazingant (Swift FB90), Vincent Missistrano (VD RF85), Jacques Simon (VD RF89), Georges Tomsen (VD RF90) et Paul Vezin (Sparton).

Résultats des qualifs: Tomsen, Simon, Mazingant, Missistrano, Boissière, Boscher, Le Nech, Buret, Vezin.

Première course: un accrochage dès le premier virage met la Swift de Mazingant hors course avec de gros dégâts (roues arrachées) et envoie Simon dans les garviers. Tomsen s'envole malgré la perte de son embrayage et finit avec 16 secondes d'avance sur ses dauphins Boissière et Missistrano et les Philippe.

Même domination de Tomsen dans la seconde, Le Nech finissant second devant Missistrano finalement vainqueur de son duel avec Boissière. 

Tomsen est forfait pour la troisième et Le Nech s'envole en tête. Simon a retrouvé ses freins et passe rapidement Missistrano et Boissière puis prend Le Nech en chasse. Il le passe en profitant de l'huile laissée sur la piste par Vezin et l'emporte. Entretemps Boscher est remonté jusqu'à la troisème place, belle récompense après ses ennuis mécaniques et électriques.

Bravos aux vainqueurs et à tous ceux qui se sont bien battus.

287